Lancer la recherche
Découvrez Villefranche

AccueilActualitésSujets archivésConcours du plus beau marché de France : Votez pour Villefranche

Concours du plus beau marché de France : Votez pour Villefranche

 
Pour la deuxième année, le JT de 13 heures de TF1, en partenariat avec La Dépêche du Midi et 27 autres titres de la presse quotidienne régionale, organise le concours «  Votre plus beau marché  ».

Il s’agit dans un premier temps de voter pour votre marché préféré dans l’ancienne région Midi-Pyrénées. Le lauréat régional pourra ensuite concourir pour le titre de plus beau marché de France.

Pour la deuxième année consécutive, Villefranche a été sélectionnée parmi les 16 plus beaux marchés de la région.

Vous aimez ce marché qui fait la fierté de notre ville : dites-le en votant sur le site de la Dépêche du midi (en cliquant sur ce lien). Vote ouvert jusqu’au 11 avril.

- N’hésitez pas à partager cette info autour de vous et sur les réseaux sociaux !

Le marché de Villefranche : un rendez-vous incontournable depuis près de 800 ans

Calé sur l’agenda du milieu de semaine, le jeudi – y compris celui de l’Ascension et autres jours fériés quoi qu’il advienne ou presque –, le marché hebdomadaire de Villefranche-de-Rouergue se présente comme le carrefour de tout un territoire à cheval sur le Quercy et le Rouergue.

Car au pied de la collégiale, sur les pavés de la place centrale Notre-Dame, où en 1643 furent exécutés les chefs Croquants Jean Petit et consorts, des producteurs de tous ces horizons y déballent leurs étals. Cela va des légumes des jardins vivriers des berges de l’Aveyron, vestiges de la création de la bastide, aux fromages des éleveurs-producteurs du Ségala ou du Causse, des truffes de Limogne, des farçous ou des gâteaux à la broche du Peyralès, du pain bio des boulangers-paysans, sans oublier d’autres produits bien plus anachroniques sur ces terroirs telles que la vanille de Madagascar ou des liqueurs produites par des néoruraux.

Un tourbillon de couleurs et d’arômes, ponctué ici et là de quelques bribes de langue d’oc, contrastant avec le parler pointu de nouvelles générations installées. Ici le marché a ses figures, comme cet éleveur de truites bio et de vaches d’Aubrac arrivant de la vallée de la Diège et sur le stand duquel paris et commentaires des matchs d’ovalie vont bon train. Le marché s’étale aussi sous les arcades, les allées, quelques placettes, manière de devenir à la fois le poumon commercial de la ville et sa bouée d’oxygène. Incontournable pour les vacanciers et stars en goguette qui, l’été, ont leurs habitudes dans le pays…

Fermer cette fenêtre
  • Ajouter à Facebook
  • Ajouter à Twitter
  • Ajouter à Netvibes
 
Envoyer cette page à un ami Imprimer cette page