Lancer la recherche
Découvrez Villefranche

AccueilCultureVillefranche, ville d’art, d’histoire et de culture

Villefranche, ville d’art, d’histoire et de culture

 
Au hasard de la vie, au hasard de l’histoire, grâce au talent de ses habitants, Villefranche a construit son histoire et enrichi sa vie culturelle.
Villefranche aime ainsi à être lyrique, classique ou plus jazzy.
Villefranche aime à se pencher au balcon de son théâtre à l’Italienne.
Villefranche aime à applaudir aux spectacles vivants, aux arts de la rue, aime aussi à se donner en spectacle, à vivre la nuit et à chanter le jour.

Mais pour en être diversifiée, de qualité mais toujours abordable, la vie culturelle de Villefranche doit essentiellement son dynamisme aux villefranchois qui ont tous un point commun : ils sont passionnés de leur ville qui est donc riche de belles manifestations aussi éclectiques que de qualité.

L’année défile donc au rythme joyeux et gourmand de fêtes gastronomiques o, de conférences savantes ou de spectacles pour enfants ou historiques, de soirées théâtrales ou dansantes…

Au pupitre, le plus souvent, les bénévoles qui font vivre les dizaines d’associations qui participent avec talent et dévouement à l’animation de la ville.

Dans ce foisonnement qui confirme que Villefranche est déjà une ville du midi, il existe des temps plus forts que d’autres. C’est ainsi que l’été venu, le Festival en Bastides déploie ses spectacles de rue avec, comme magnifique récompense, le regard des enfants.

C’est toujours l’été que les Nuits deviennent Musicales, et c’est à la belle saison que les musiciens virtuoses, les danseurs émérites et les voix envoûtantes, souvent de renommée internationale, nous transportent dans un Labyrinthe Musical au confluent des musiques et des sentiments. Dans des lieux patrimoniaux prestigieux et chargés d’histoire, c’est là que se multiplient les découvertes et les échanges...

Jazz et blues, black and blue

… Si la bibliothèque de la ville est riche de 60 000 volumes dont certains aussi rares qu’anciens, c’est à la discothèque voisine que se cache le plus grand des trésors. La ville a en effet acheté, sous l’impulsion de l’ancien Maire Robert Fabre, l’invraisemblable collection de documents sonores sur les musiques populaires noires que sont le jazz, le gospel et le blues, constituée par Hugues Panassié, fondateur du Hot Club de France qui avait des attaches aveyronnaises. 24.000 documents constituent ce fonds exceptionnel, unique en France et peut-être en Europe. Ouverte au public, cette discothèque est très courue des chercheurs et autres universitaires.

Retour � la page pr�c�dente
Fermer cette fen�tre
  • Ajouter à Facebook
  • Ajouter à Twitter
  • Ajouter à Netvibes
Contacts
 
Envoyer cette page à un ami Imprimer cette page